La star du quartier, c'est lui ! (Filme ton quartier 2016)

Ali Akbar vit à Paris dans le quartier de Saint-Germain des Prés depuis bientôt 44 ans. Il est le dernier vendeur de journaux à la criée en France, un métier qu'il pratique chaque jour depuis son arrivée du Pakistan, en janvier 1973. A Saint-Germain, il est la star du quartier. Ali déambule sept jours sur sept à travers les rues du sixième arrondissement pour y vendre le Monde et Charlie Hebdo. Il entre dans chaque restaurant comme chez lui et salue des dizaines de personnes sur son passage. "La star du quartier, c'est lui!". Pour preuve, un immense portrait d'Ali orne le mur de la rue du Four, en contrebas de la rue des Ciseaux. Le filme s'ouvre sur cette image. Pour attirer l'attention de ses clients, Ali crie de faux titres. "Changement de gouvernement ! Julie Gayet Premier Ministre !". C'est un personnage plein d'humour et de poésie. A travers son discours, il nous apprend que Saint-Germain et ses habitants ont été pour lui la clef de son intégration et ainsi de son amour pour la France et la langue française. Il est l'auteur d'un essai intitulé "Je fais rire le Monde, mais le monde me fait pleurer", publié en 2005 chez un éditeur du quartier "devenu un ami". Dans ce court métrage, Ali nous explique qu'il est ici dans son village. Il propose un autre regard sur ce quartier à la réputation bourgeoise et hautaine. Les gens qui y vivent sont "adorables", c'est un endroit "magique" et "très romantique". L'ambiance de la rue, des restaurants et des terrasses de café officie en tant que bande sonore de ce parcours. Ali dépeint Saint-Germain des Prés tout en le traversant et nous révèle sans le dire qu'il est ici lui-même un monument parmi les monuments. Ecrit, réalisé et monté par Boris Memmi en juillet 2016, dans le cadre du concours lancé par la chaîne France 3 : FILME TON QUARTIER. #filmetonquartier

Vidéos

Publicité